lundi 9 février 2015

Lux, tome 4 - Jennifer L. Armentrout


Origin
Daemon will do anything to get Katy back. After the successful but disastrous raid on Mount Weather, he’s facing the impossible. Katy is gone. Taken. Everything becomes about finding her. Taking out anyone who stands in his way? Done. Burning down the whole world to save her? Gladly. Exposing his alien race to the world? With pleasure.
All Katy can do is survive.
Surrounded by enemies, the only way she can come out of this is to adapt. After all, there are sides of Daedalus that don’t seem entirely crazy, but the group’s goals are frightening and the truths they speak even more disturbing. Who are the real bad guys? Daedalus? Mankind? Or the Luxen?
Together, they can face anything.
But the most dangerous foe has been there all along, and when the truths are exposed and the lies come crumbling down, which side will Daemon and Katy be standing on?
And will they even be together?
Mon avis
Que dire… Par où commencer…
Comme tu le sais, je kiffe tout ce que Jennifer Armentrout veut bien nous pondre (et par bonheur, elle est plutôt prolifique), mais tout comme pour le troisième tome, je n’ai pas retrouvé le coup de cœur qui m’avait fait dévorer les deux premiers. Le fond de l’histoire est certes très bien ficelé, beaucoup de questions trouvent des réponses et beaucoup de nouvelles questions se posent, le suspense est là, l’histoire avance et n’épargne personne, le style et l’humour de l’auteure me plaisent toujours autant, mais je sais pas… C’est peut-être justement ça, le problème. Au début, tout était nouveau, Daemon et Katy se tournaient autour tout en se détestant cordialement, Daemon était un délicieux connard, Katy une ado un peu insouciante malgré son bagage, l’atmosphère était plutôt légère malgré les nombreux rebondissements. Ici, l’atmosphère est plus lourde, plus grave, Daemon a évolué et, s’il reste un personnage avec beaucoup de caractère, il a perdu un peu de son piquant. Ce n’est pas un mal, bien au contraire, un bon auteur doit savoir faire évoluer ses personnages et Armentrout le fait bien, et puis cinq tomes du même acabit deviendrait lassant, mais je crois que je suis restée bloquée sur tout ce qui m’avait créé le coup de cœur du début.
Quoi qu’il en soit, ce quatrième tome n’en reste pas moins une excellente suite bourrée de révélations et de rebondissements, de bonnes et de mauvaises surprises et puis, comme d’habitude, d’un final qui donne envie de sauter sur la suite au plus vite. Mon amour pour cette auteure reste intact !

2 commentaires:

  1. T'en es déjà au tome 4 ?! Eh bé, il me reste un sacré retard à rattraper :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, et y'a déjà le tome 5 qui m'attend! ^^

      Supprimer

Dis-moi à quel point tu m'aimes, même si je le sais déjà.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...